Diffusions et révisions

Diffusions

Les données sur le commerce sont compilées, analysées et diffusées 12 fois par année, selon des dates de diffusion mensuelle établies un an à l'avance. En moyenne, les données pour un mois particulier sont disponibles 35 jours après la fin de la période de référence. Veuillez consulter le calendrier de diffusion officiel pour plus d'information.

Révisions et désaisonnalisation

La Division du commerce et des comptes internationaux (DCCI) de Statistique Canada effectue des estimations provisoires mensuelles du commerce international de marchandises, tant sur la base des données douanières que sur la base de la balance des paiements (BdP), et produit les indices de prix et de volume associés. Ces estimations sont préparées dans des délais très serrés et sont principalement fondées sur d'importants volumes de dossiers administratifs obtenus auprès de l'Agence des services frontaliers du Canada et de la United States Customs Border Protection Agency (Agence des douanes et de protection des frontières des États-Unis). En conformité avec l'entente sur l'échange des données sur les importations, les données canadiennes et américaines sur le commerce international de marchandises sont diffusées simultanément par Statistique Canada et le United States Census Bureau, environ 35 jours après la fin du mois de référence.

En plus de constituer un indicateur à part entière surveillé de près, les données sur le commerce international s'avèrent être fondamentales pour le Système de comptabilité nationale et sont préparées en tenant compte de leurs concepts, de leurs définitions et du calendrier de révision. Bien que les données des douanes soient disponibles le jour de la diffusion, c'est la série de données désaisonnalisées sur la balance des paiements, ainsi que les indices de prix et de volumes associés qui font surtout l'objet de notre publication mensuelle dans Le Quotidien.

à la suite de la diffusion, des révisions sont apportées pour prendre en compte la réception tardive des documents relatifs aux importations et aux exportations, la présence de renseignements erronés dans les documents de douane, le remplacement des estimations par les chiffres réels, la reclassification des marchandises à la lumière de renseignements plus récents et la correction des variations saisonnières. Le processus de révision vise à trouver un équilibre entre, d'une part, s'assurer le plus possible de l'exactitude et de l'actualité des bases de données publiées et, d'autre part, gérer le flux de travail et veiller à ce que l'information qui circule vers nos clients soit la plus ordonnée possible.

Les données sur le commerce de marchandises sont généralement révisées sur une base régulière, chaque mois de l'année en cours. Les révisions de l'année en cours se reflètent à la fois dans les données sur la base douanière et dans les données sur la base de la balance des paiements. Les données sur la base douanière de l'année précédente sont révisées lors de la publication des données de janvier et février ainsi que sur une base trimestrielle. Les données sur la base douanière des deux années précédentes sont révisées annuellement et sont publiées en février, lors de la publication du mois de référence de décembre. Les données sur la base de la balance des paiements de l'année précédente sont révisées lors de la publication des données de janvier, février et mars. Les révisions des données fondées sur la base de la balance des paiements des trois années précédentes sont publiées annuellement, en juin, lors de la publication du mois de référence d'avril.

Divers facteurs rendent ces révisions nécessaires, notamment la réception tardive des documents relatifs aux importations et aux exportations, la présence de renseignements erronés dans les documents de douane, le remplacement des estimations par les chiffres réels, la reclassification des marchandises à la lumière de renseignements plus récents et la correction des variations saisonnières.

Désaisonnalisation - Les statistiques relatives aux exportations et aux importations subissent d'importantes fluctuations mensuelles. Afin d'isoler les mouvements sous-jacents ou les tendances liées aux données de base, il est nécessaire d'éliminer cet effet de déplacement saisonnier. Statistique Canada utilise la méthode X-12-ARIMA pour éliminer les fluctuations saisonnières des séries chronologiques.

Les données révisées peuvent être consultées dans les tableaux appropriés de CANSIM.